Category Archives: Economie

Une plante épineuse que tout le monde semble ignorer, et qui pourtant aide à perdre du poids…

29 novembre 2004 sur BBC News, le Docteur R. Goldfarb vantait déjà les effets de Hoodia Gordonii… c’était il y a plus de 5 ans, et pourtant l’utilisation de Hoodia Gordonii est encore aujourd’hui confidentielle dans les produits de régime disponible sur le marché…alors qu’en parallèle des tas d’autres produits ne tiennent jamais leurs promesses, c’est édifiant !!

Quand j’ai vu la date de l’intervention sur BBC News de ce Docteur, directeur du département Recherche et Développement de Bucks County Clinical Research, je me suis dit qu’il fallait que je vous en parle.

Voici la traduction de ses conclusions à l’antenne :

« L’effet neutralisant la sensation de faim intervient dans l’organisme quelques jours seulement après le début de la cure. Il permet aux patients de pouvoir réduire leur absorption de calories de plus de la moitié, sans éprouver la moindre sensation de faim. »

Puis il ajoute :

« Il n’existe aucun effet secondaire connu suite à l’absorption de Hoodia Gordonii. Cette plante n’est pas une mode ou un produit d’amaigrissement magique. Toute perte de poids doit être saine et progressive, normalement entre 500 g et 1,4 kg par semaine maximum ! »

Vous imaginez bien que depuis toutes ces années, la connaissance de cette plante s’est améliorée et aujourd’hui le dosage permettant d’obtenir les meilleurs résultats est désormais bien connu. D’ailleurs si vous demandez aux personnes ayant suivi une cure sérieusement elles sont unanimes, les résultats sont là !

Alors qu’on se le dise, les solutions existent, il faut juste ouvrir les yeux et ne pas regarder que l’emballage, c’est les effets qui comptent avant tout.

Les bushmens vendent du Hoodia mais ne mangent pas à leur faim…

Un article très intéressant qui résume bien la situation de Hoodia aujourd’hui est paru aujourd’hui sous la plume de A. Capron, vous pouvez lire l’article ici : http://www.lepetitjournal.com/content/view/47140/269/

Il est certain que sans une contribution massive des consommateurs eux-même, les Bushmen risquent bien de finir aux mains des grands groupes pharmaceutiques qui ressortiront dans quelques années des produits à leurs propres couleurs pour exploiter les vertus coupe-faim du produit dans leurs gammes, et ne laisser aux Bushmen que les miettes…

Quand Hoodia Gordonii aura-t-il le succès qu’il mérite ?

Les gens sont souvent attirés par les produits qui prétendent faire perdre du poids rapidement. Mais il n’existe aucune solution qui permette de perdre « rapidement » du poids. Et concernant Hoodia, il n’existe qu’une seule variété de la plante qui aide réellement les gens à perdre du poids.

L’authentique Hoodia

Si vous prenez en compte les 13 espèces de ce cactus vous pouvez penser que le « véritable » Hoodia n’existe pas. Pourtant, le seul qui fasse réellement la différence c’est . Cette variété de la plante contient l’ingrédient P57 qui réduit l’appétit. Mais me direz-vous, comment les gens peuvent-ils le deviner ? Bon nombre de chercheurs sont toujours sur le dossier P57 pour prouver qu’il a un véritable effet, mais il faut savoir que depuis 1937 les scientifiques sont persuadés que c’est le cas, et de nombreux témoignages corroborent leur quasi-certitudes.

On relate souvent ce témoignage d’un groupe de journalistes qui s’étaient rendus sur des sites ou pousse (en Afrique du Sud). L’un des journaliste avait pris l’habitude de chiquer du Hoodia pendant leurs déplacements, et au bout de quelques jours le groupe s’est rendu compte que ce journaliste pouvait rester beaucoup plus longtemps sans manger que les autres, certains jours, il lui arrivait de ne pas manger du tout.

Complications pour les chercheurs

Donc, bien que la découverte des propriétés de ne date pas d’hier, localement, là où il pousse, ça fait des lustres que les autochtones l’utilisent, le monde reste sceptique à son sujet. Une des raisons principale est probablement que le produit n’a commencé à être diffusé dans l’hémisphère nord de la planète que récemment.

Par ailleurs, la plante a besoin de 5 ans pour murir, ce qui allonge énormément le temps nécessaire aux chercheurs pour l’étudier. C’est seulement au bout de 5 ans que la plante acquiert ses exceptionnelles propriétés et qu’elle peut alors être récoltée. Malgré cela il y a peu de chance que les chercheurs et les laboratoires laissent tomber, car ça fait des millénaires que cette plante est utilisée, et depuis que l’éphédrine a été interdite, tout le monde cherche une alternative qui soit aussi efficace mais aussi sans danger.

Souhaitons à tous ces laboratoires de réussir à prouver tout ça, et souhaitons à qu’il trouve la place qu’il mérite… Si ce n’est déjà fait compte tenu du nombre de personnes qui en sont déjà satisfaites !

Le développement du produit à base de #Hoodia survit à l’effondrement d’Unilever

La crise économique mondiale a eu un effet sur presque tous les secteurs. La vente des produits à base de Hoodia ne fait pas exception.

Il y a encore quelques mois, les entreprises anglaises Unilever et Phytopharm ont collaborées sur un projet visant à mettre sur le marché un nouveau produit permettant de perdre du poids. Malgré les apparences de ce partenariat qui semblait très solide, les échanges ont commencés à stagnés.

Concrêtement, seul Phytopharm semble encore travailler sur le projet aujourd’hui, même si officiellement ils disent avoir tout mis en pause. En réalité Phytopharm serait en train de chercher un nouveau partenaire dans l’espoir de faire aboutir le projet et de pouvoir sortir le produit.

Le produit en question doit contenir un extrait de Hoodia Gordonii (c’est pour ça que j’en parle ici évidemment !) en provenance d’Afrique du sud. La première version du produit est attendue à la fin du second semestre 2009, mais évidemment on peut s’attendre à ce que le délais soit repoussé compte tenu de la conjoncture, même si ce n’est évidemment pas ce que souhaite Phytopharm.

Il y a tellement d’enjeux divers et variés qui peuvent remettre en cause la sortie du produit, en particulier les législations relative à l’import/export, la production, la distribution, qui sont très stricte en ce qui concerne Hoodia. Et sans doute certains autres ingrédients du produit final.

Seules les entreprises qui ont obtenu un licence spécifique sont autorisées à travailler avec le Hoodia authentique en tant qu’ingrédient. Ça explique d’ailleurs pourquoi autant de personnes sont tentées d’utiliser des produits de contrefaçon, qu’on trouve facilement sur le marché désormais.

Ce qui est rassurant, c’est que peu à peu ceux qui vendent des produits frauduleux sont attrappés, et dans quelques temps le marché sera de nouveau sain et on pourra acheter du Hoodia en toute sécurité sans se poser toutes ces questions, enfin, espèrons-le…