Le chat qui guette: Deux doigts coupe-faim

coupefaim. Quoi de meilleur pour le moral par un dimanche après-midi pluvieux ? Un goûter qui serait une tuerie à la fois pour le palais et pour les hanches (avec une bonne tasse de thé pour digérer).

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.