Le Mediator était bien prescrit comme coupe-faim

Une étude récente montre que seuls 23% des patients ont reçu du à bon escient, dans le cadre des indications médicales. Les autres s'en sont vus prescrire notamment pour traiter l…

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.