Critique – Quand le corps n'en fait qu'à sa tête | Blogue des Éditions …

Lors d'un de mes derniers séjours à Paris, j'ai été soufflée par le rayonnage (presque quatre étagères) de toutes sortes de remèdes prétendument « coupefaim », comme un bouchon que l'on fixe à sa bouteille d'eau et qui

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.