Mediator et Isoméride: médicaments coupe-faim dangereux …

"Des gens se noient devant moi, personne ne les voit, sauf moi. Et cela fait trente ans." Voilà le cri désespéré lancé par le docteur Irène Frachon dans son livre 150 mg (editions-dialogues.fr), repris dans les colonnes

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.