Droit de réponse de Servier | Mediapart

L'article affirme que le dépôt de ce brevet constitue la preuve que Les Laboratoires reconnaissaient un effet coupefaim au dès cette époque. C'est faux. Aucune reconnaissance d'un effet coupefaim du

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.