La différence entre Hoodia et Ephedra !

Vous vous demandez peut-être ce qu’est , et si il est sans danger ou non. Pourquoi beaucoup de gens se posent cette question ?

Soyez assuré que est beaucoup moins dangereux que Ephedra, qui est créé à partir d’une substance nocive, l’éphédrine. A condition cependant que le que vous prenez soit bien du Gordonii.

En effet, Gordonii est la seule variété parmi les à contenir l’enzyme P57, qui agit directement comme coupe-faim. C’est beaucoup moins dangereux que la plupart des autres compléments alimentaires tels que l’Ephedra qui peuvent, lorsqu’on les prends de façon incorrecte, être fatal en raison de la nocivité de leurs ingrédients. En fait, l’Ephedra, ainsi d’ailleurs que tous les produits à base d’éphédrine, sont désormais interdit à la vente sur le marché dans la plupart des pays.

Le , comme nous venons de l’indiquer, est un coupe-faim. Il a été utilisé pour couper la faim pendant des milliers d’années, notamment par le peuple africain des Bushmen.

Ils le consommèrent pendant leur longues chasses au travers du désert du Kalahari, sans doute parce qu’ils ne pouvaient pas s’encombrer de beaucoup de nourriture lors de telles excursions. Depuis, la culture du s’est mise en place, et à partir des plants matures (il faut  5 ans entre la plantation et la récolte) cultivés sur place,  des produits sont fabriqués et exportés dans le monde entier.

Gordonii a déjà aidé beaucoup de personnes, beaucoup plus que l’éphédrine qui comme vous le savez maintenant est à proscrire en raison de ses composants mortels et dangereux. Par ailleurs tous les produits à base d’éphédrine sont aussi des stimulants, ce qui n’est pas un effet forcément désiré pour perdre du poids. L’éphédrine peut donc être considérée désormais comme une sorte de drogue des rues, à la fois dangereuse et illégalle.

Bref, ne vous posez plus la question, choisissez 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.