Le développement du produit à base de #Hoodia survit à l’effondrement d’Unilever

La crise économique mondiale a eu un effet sur presque tous les secteurs. La vente des produits à base de Hoodia ne fait pas exception.

Il y a encore quelques mois, les entreprises anglaises Unilever et Phytopharm ont collaborées sur un projet visant à mettre sur le marché un nouveau produit permettant de perdre du poids. Malgré les apparences de ce partenariat qui semblait très solide, les échanges ont commencés à stagnés.

Concrêtement, seul Phytopharm semble encore travailler sur le projet aujourd’hui, même si officiellement ils disent avoir tout mis en pause. En réalité Phytopharm serait en train de chercher un nouveau partenaire dans l’espoir de faire aboutir le projet et de pouvoir sortir le produit.

Le produit en question doit contenir un extrait de Hoodia Gordonii (c’est pour ça que j’en parle ici évidemment !) en provenance d’Afrique du sud. La première version du produit est attendue à la fin du second semestre 2009, mais évidemment on peut s’attendre à ce que le délais soit repoussé compte tenu de la conjoncture, même si ce n’est évidemment pas ce que souhaite Phytopharm.

Il y a tellement d’enjeux divers et variés qui peuvent remettre en cause la sortie du produit, en particulier les législations relative à l’import/export, la production, la distribution, qui sont très stricte en ce qui concerne Hoodia. Et sans doute certains autres ingrédients du produit final.

Seules les entreprises qui ont obtenu un licence spécifique sont autorisées à travailler avec le Hoodia authentique en tant qu’ingrédient. Ça explique d’ailleurs pourquoi autant de personnes sont tentées d’utiliser des produits de contrefaçon, qu’on trouve facilement sur le marché désormais.

Ce qui est rassurant, c’est que peu à peu ceux qui vendent des produits frauduleux sont attrappés, et dans quelques temps le marché sera de nouveau sain et on pourra acheter du Hoodia en toute sécurité sans se poser toutes ces questions, enfin, espèrons-le…

One Response to Le développement du produit à base de #Hoodia survit à l’effondrement d’Unilever

  1. domage qu’il n-y est pas de mode co-op

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.