Attention aux fausses études comparatives !!

Comme si il n’était pas déjà suffisamment difficile de séparer le bon grain de l’ivraie en ce qui concerne les produits proposés sur Internet, vous allez devoir affronter les fausses études comparatives. Ces études sont mises sur Internet par des personnes sans scrupules qui vont tenter de vous faire croire que leurs produits sont les meilleurs.

En réalité, la plupart des tests comparatifs et des témoignages qu’on peut trouver au sujet de sur le net sont faux, et totalement fabriqués par les vendeurs eux-même. Evidemment ces vendeurs vont se mettre une note de 10 sur 10, pas étonnant… Certaines de ces études vont même vous étaler des beaux graphiques, des chiffres, etc. Donc, faites attention, car n’importe qui peut aligner des graphiques et des chiffres sur une page et la mettre sur Internet.

Alors comment faire la différence entre le vrai et le faux témoignage, ou entre la vraie et la fausse étude comparative ?

Une des première chose à comprendre c’est qu’aucun produit ne peut garantir une totale satisfaction du client. Donc si vous ne trouvez personne qui fait des critiques d’un produit, c’est louche. Regardez bien aussi en bas d’une étude ou d’un témoignage, vous avez, comme en bas de ce blog, la possibilité de déposer un commentaire. Si personne ne l’a fait alors qu’il s’agit d’un produit qui se dit parfait, c’est souvent parce que les commentaires auront été supprimé ou modéré par le webmaster, et donc qu’il s’agit d’un article non-objectif.

Vous devez aussi vous assurer que le produit est autorisé à la vente dans votre pays. Et pour être certain que le produit est totalement sans danger, vérifier que la personne qui le fabrique et vous le vend possède u CITES. C’est un certificat international qui autorise l’importation du produit vendu dans votre pays.

Vous êtes seul responsable de ce que vous achetez et de ce que le produit peut entraîner sur votre corps, ne croyez pas que, parce que c’est vendu sur Internet sur un beau site, c’est forcément autorisé et sans danger. Il vous appartient donc, lorsque vous achetez des compléments alimentaires à base de , de vérifier qu’ils contiennent bien du Gordonii en provenance d’Afrique du Sud, aussi pur que possible, et mélanger à des excipients naturels et sûr, comme par exemple du thé vert. En principe, une gélule de doit contenir au minimum 200mg de Gordonii pur, à moins que ce soit un mélange volontaire avec d’autres plantes et que c’est ce mélange que vous voulez acquérir.

Les formes les plus répandues sont les gélules, les extraits secs, et les pipettes liquides. Vous trouverez tout ça sur Internet, mais de grâce, ne croyez pas tout ce que vous allez y lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.